Un motocross contre le cancer

Le PAM Moto club a choisi le terrain de motocross d’Éclaron pour organiser sa 3 ème édition du Ride Against Cancer qui a eu lieu ce mardi 1er novembre 2016.

Ayant plusieurs titres de champion de Champagne-Ardenne et France MX1, Quentin Briclot n’est pas un novice dans le milieu du motocross. Il est aujourd’hui, moniteur diplômé d’état moto, il possède son école de pilotage QBMX School, il dirige également le PAM Moto Club situé à Saint-Dizier et aime partager son expérience auprès des enfants et ados membres du club. Depuis 2013, il organise un rendez-vous annuel le « Ride Against Cancer » au profit de la ligue contre le cancer. « C’est la troisième année que nous organisons cette manifestation » me confie Quentin. Mardi 1er novembre la journée Ride Against Cancer s’est déroulé à Éclaron, elle était ouverte à tous les licenciés FFM dès l’âge de 6 ans. « Les motards s’impliquent énormément pour cette cause » me précise Quentin, personnellement touché par le décès de sa maman il y a 4 ans d’un cancer. Ce sont donc au total 300 crosseux qui se sont affrontés et 10 000 spectateurs se sont déplacés pour passaient une agréable journée tout en apportant leurs soutiens car tous les bénéfices seront intégralement reversés à la Ligue 52 de la lutte contre le cancer.

Retour de cet événement en vidéos et photos:


Un motocross au profit de la ligue contre le… par Xpress-NEWS
Motocross au profit de la ligue contre le cancer par Xpress-NEWS
 

Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot
Ride Against Cancer/ photo de Quentin Briclot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La chaise roulante de son fils deviens la voiture de SOS Fantômes

Notre belle famille, 17 ans après